From Ailleurs with Love

Retour en enfance dans les Côtes d’Armor

Je vous emmène cette fois découvrir les paysages des Côtes d’Armor qui ont bercé mon enfance!

.

Comme je vous racontais dans mon dernier article sur Saint Malo, chaque été avec mes parents, nous allions passer une quinzaine de jours dans les Côtes d’Armor. Nous avions une location dans une maison un peu perdue dans la campagne bretonne.

C’est par hasard que j’ai découvert il y a quelques années qu’une de mes amies était originaire de cette région, plus précisément du village à côté de là où nous allions! L’occasion était trop belle. Je suis donc passée la voir chez ses parents au début du mois de juin, dans le petit village de Plorec sur Arguenon, à quelques kilomètres de Plancoët (pour les vrais qui connaissent le coin!)

.

Au programme de ce week-end : soleil, repos, photo, le tout en retrouvant cette amie pas vue depuis trop longtemps. Bref, succès assuré!

Nous sommes allées au Fort la Latte pour déjeuner sur une petite plage et marcher sur le chemin côtier qui rejoint le Cap Fréhel. Idéal en cette saison car l’été le site est pris d’assaut par les touristes. La mer était turquoise, j’aurais pu me croire sous les tropiques!

Il y a aussi eu la récolte des framboises dans le potager de ses parents! Des dizaines de pieds croulant littéralement sous les fruits, ne demandant qu’à être ramasser… Evidemment tu en manges 1 sur 3 donc la récolte n’est pas forcément très efficace… Mais je suis finalement repartie avec plus d’un kilo de ces précieuses framboises! Et revenues à Nantes, elles se sont transformées en dééélicieuses confiture maison! Un premier essai réussi, qui illumine désormais mes petits déjeuners (*fierté*).

.

Vous verrez passer aussi beaucoup de fleurs dans les photos de cet article : entre les coquelicots ensoleillés et les hortensias bleus qu’on ne trouve qu’en Bretagne, j’avoue que je ne ne savais plus où donner de la tête…

.

Et puis j’ai souhaité aller revoir deux endroits chers à mon coeur dans les côtes d’Armor de mon enfance: la plage de Penguen où nous allions avec mes parents et notre ancienne maison de location.

La plage était comme dans mon souvenir au détail près que je ne me rappelais pas à quel point le sable y était si fin et blanc… Un véritable plaisir pour y glisser ses orteils.

Et je ne vous parle pas de l’émotion quand j’ai revu notre ancienne maison de vacances ! Nous l’avions laissé vieillotte, au jardin  triste pour ne pas dire inexistant. Je l’ai retrouvé gaie, sous les fleurs et les pieds dans l’herbe (mais je n’ai pas de photo à vous montrer). Le temps qui passe peut parfois faire de jolies choses!

.

.

Je vous laisse donc avec ces photos colorées qui sentent bon l’été!

.

.

Bons baisers de l’Ouest ♥

.

.

Isabelle

.